• Les Tricycles

    Les Tricycles

    Tricycle couché avec carriole

  • En juillet 2008

    En juillet 2008

    Devant le parlement de Bretagne

  • Sur la place de la Mairie avec J-J. DUPRAT  juillet 2008

    Sur la place de la Mairie avec J-J. DUPRAT juillet 200

  • Au Thabor

    Au Thabor en Juillet 2008

  • « Catrike Expédition » avec un Rolhoff et un pédalier Schlumpf Speed drive à l’avant…

    Le Cartrike à travers le Caucase le 11 aoôt 2014

    Le Catrike à travers le Caucase le 11 août 2014

  • Moyeu arrière Rolhoff

    Moyeu arrière Rolhoff

    Après 20 000 kms et un coup de polish, il semble neuf ... !

  • pédalier Schlumpf Speed drive à l’avant 02

    pédalier Schlumpf Speed drive à l'avant 02

  • Arrivée à Osaka le 11 décembre 2014

    Arrivée à Osaka 01

    Un peu perdu avec tous ces kanjis pas facile de trouver sa route .

  • Laurent bivouaque à tokaïdo

    Laurent bivouac tokaïdo

    Asiatrek va vers son but : atteindre le Mont Fuji ; ici bivouac le 14 décembre 2014

  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 20 octobre 2014

20 000 kms en Tricycle couché n°10 ou « En passant par la Chine »

Posté par LPBSM le 20 octobre 2014

Bonjour,

Je vais vous l’avouer maintenant, pendant ses 13 jours sans nouvelles de Laurent, j’ai bien cru que l’infection au pied avait repris et que l’antibiothérapie n’avait pas été adaptée .  Mais non, c’étaient juste la chaussure et le téléphone qui avaient été infectés .

 

Laurent le 19 -il y a 6 heures- à Bishkek

« après le téléphone et avant le-les pantalons, je répare les chaussures ! ça a l’air de tenir ! »

(D’accord, ça à l’air de tenir ; mais pour combien de temps ? Je ne suis pas sûr que boucher le trou de la chaussure avec ton téléphone portable soit une très bonne idée …)

Très beau cameltoe (le téléphone se trouve-t-il en-dessous … ?)

cameltoe

Mais il y a exactement six heures (nous sommes le 20 octobre et il est presque deux heures du matin), le voyageur « solitaire » (je ne suis que le voyageur solidaire) avait réussi à faire réparer son téléphone et s’occupait au mieux d’autres réparation pompantes …

Pour une fois que j’ai un peu d’avance sur lui, je vais en profiter pour vous préparer à la chine et à Kashgar ; première ville où l’on trouve de tout .

En abordant Kashgar, nous allons rentrer dans la province autonome chinoise du Xinjiang (ou Sinkiang, dit aussi « Turckestan chinois ») .  Cette province est la plus grande de Chine  autant que comme trois fois la France  …

Particularité intéressante, le Xinjiang est bordé par 8 pays différents : la Mongolie, la Russie, le Kazakhstan, le Kyrghizistan, le Tajikistan, l’Afghanistan, le Pakistan et l’Inde .

De par sa situation géographique, le Xinjiang fut un axe majeur des « routes de la soie »… durant des siècles .

carte des cimes 01

De grandes caravanes ont transporté des marchandises (et pas seulement de la soie !) entre l’Asie et l’Europe .

Chine carte des provinces 01

 

 

« Les Ouïghours (littéralement unité, langue ouïghour : ئۇيغۇر ; 维吾尔 / 維吾爾, Wéiwú’ěr) sont un peuple turcophone et musulman sunnite habitant la région autonome ouïghoure du Xinjiang (ancien Turkestan oriental) en Chine et en Asie centrale. Ils représentent une des cinquante-six nationalités reconnues officiellement par la république populaire de Chine (pinyin : wéiwú’ěr zú). Ils sont apparentés aux Ouzbeks. Leur langue est le ouïghour. »  .

Extrait de :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Ou%C3%AFghours

Alors, à tous ceux qui disent que tous les « chinois » se ressemblent, je vais répondre sans ambages qu’ils se gourent (*1) en précedant ce dire par un OUI sonore .

Voici quelques portraits d’hommes ouïghours :

portrait Ouïghour 01 portrait Ouïghour 02 portrait Ouïghour 03

 

portrait Ouïghour 04 portrait Ouïghour 05

Ces drôles de petits chapeaux brodés, sur les deux dernières images ci-dessus et celle ci-dessous, s’appellent le dopa (ou doppa)

portrait Ouïghour 06 le dopa

A Kashgar, on peut jouer à mettre un nom d’ethnie sur chaque visage : l’ouïghour et sa calotte quadrangulaire, le kazakh et sa toque de fourrure, le kirghiz et son chapeau rond de mouton retourné, l’ouzbek et sa calotte de coton blanc

Difficulté du jeu : la dernière image pourrait très bien être une calotte ouzbek …

http://www.gironde.photos/ouighours.html 

kasgar situation

 Une fois arrivé à Kashgar, vous risquez de voir ça :

Kashgar photo de la fenêtre de l'hôtel de la nouvelle ville 02 juin 2014 ou ça Kashgar photo de la fenêtre de l'hôtel de la nouvelle ville 01 fev 2013

C’est la ville dite « moderne », alignant barres de bétons sur barres de béton … mais aux normes anti-sismiques « modernes » …

Kashgar photo de la fenêtre de l'hôtel de la nouvelle ville sept 2010 Kashgar photo de la nouvelle ville sept 2010

Le gouvernement chinois avait même commencé à éradiquer toute une partie de la vieille ville faite de torchis :

destruction du vieux Kashgar 02 destruction du vieux Kashgar

destruction du vieux Kashgar 05

destruction du vieux Kashgar 03 destruction du vieux Kashgar 04

Mais, constatant que le cours de la barre de béton chutait sur le plan touristique, la politique de destruction entamée semble avoir temporairement été suspendue .

La vieille ville est donc momentanément préservée derrière ses murs et ses quatre entrées :

carte Kashgar centre vieille ville 01 carte Kashgar centre  old city

Kashgar mur d'enceinte de l'ancienne ville Kashgar la vieille ville 04 bis grande

Kashgar, ci-dessus mur d’enceinte de la vieille ville, composée de rues ouvertes et de ruelles sous les immeubles comme dans une médina

rue de la vieille ville de Kashgar  Kashgar 02

ruelle du vieux Kashgar 01 Kashgar ruelle de la vielle ville

ruelle du vieux Kashgar 02 ruelle du vieux Kashgar 03

   http://geopolis.francetvinfo.fr/chine-kachgar-perd-la-memoire-2240

ruelle du vieux Kashgar 04 Kashgar ruelle de la vielle ville 07

.

« La Vieille Ville » de Kashgar :

« Véritable caractéristique de la ville de Kashgar, la vieille ville se situe au Nord de la nouvelle ville .

Kashgar ruelle de la vielle ville 02 Kashgar la vieille ville 08

Elle est formée d’une multitude de ruelles et de petites allées où il est très facile de se perdre . Une balade dans ces ruelles vous permettra de découvrir la culture ouïgoure ainsi que son histoire .  Les ruelles sont bordées de maisons traditionnelles en pisé et d’échoppes ouïgoures s’étendant sur plus de quatre kilomètres carrés .

Kashgar la vieille ville 09

La vieille ville, riche d’une histoire de plus de 2 000 ans, se compose d’un quartier résidentiel à l’Est, désormais payant .  Plus de 2450 personnes de 603 familles, tous Ouïgours, résident ici mais ce chiffre tend malheureusement à diminuer .  La plupart des maisons sont transmises de génération en génération depuis plus de quatre siècles .  La structure des habitations, de même que les couleurs restent inchangées depuis, semble-t-il, la nuit des temps .  Suivant la culture ouïgoure, les maisons sont construites sur deux niveaux et peuvent posséder jusqu’à 20 chambres où cohabitent alors quatre générations sous un même toit .

Kashgar  la vielle ville 02 architecture ouighour traditionnelle

Au Nord-Est de la vieille ville, il est également possible de visiter un pan des anciens remparts hauts de 10 mètres et datant de plus de 500 ans . »

Touristes chinois à Kashgar

« Les Ouïgours sont en passe d’être folklorisés par le gouvernement de Pékin .  Un quartier de Kashgar a même été transformé en «village typique ouïgour » pour les touristes .  L’entrée est payante, les maisons peuvent être visitées .  Les touristes chinois raffolent de ce folklore . »  Extrait de :  http://www.lactualite.com/actualites/monde/nous-vivons-dans-un-camp-de-concentration-a-ciel-ouvert/

 

Mais Kashgar, c’est aussi le marché :


« Kashgar se trouve aux confins de la Chine entre le terrible désert de Taklamakan, les hautes montagnes TianShan, du Pamir et les pics gelés du Karakorum .

Ce « marché du dimanche » se tient à l’intérieur de la ville, derrière « l’Asia market » et au nord-ouest du Muséum sur la carte .

carte Kashgar centre  old city 02

kashgar le grand Bazar 05 kashgar le grand Bazar 04

kashgar le grand Bazar 04 bis

On y trouve absolument de tout .

Kashgar  la vielle ville 03 marché du dimanche kashgar le grand Bazar 06

Kashgar la vielle ville 03 bis marché du dimanche kashgar le grand Bazar 06 bis

Ici, il s’agit bien du marché du dimanche au nord-est du quartier payant de la vieille cité ; bien faire la différence avec la foire aux animaux qui a lieu également le dimanche, mais en dehors du centre-ville et à l’est de Kashgar .

kashgar le grand Bazar 06 quater

Kashgar 05 au marché ou Bazar du dimanche de Kashgar

.

La foire aux animaux, dite « marché du dimanche de Kashgar » ou également « grand bazaar« , se tient ici depuis plus de 1500 ans .

L’est de la ville est transformé en un énorme bazar, de grandeur de 17 ha, y compris 21 marchés professionnels .  Il est le plus grand marché international du Nord-Ouest de la Chine, où se réunissent les paysans, les négociants et les commerçants des régions et pays voisins .  Il y aurait plus de 5000 étals et à peu près 100 000 personnes par jour .  Les gens viennent de toute l’Asie centrale pour venir faire des affaires .

Le marché offre une grande variété de produits : artisanat, bétail, légumes, vestes, étoffes, tapis, couvertures brodées, etc… .  Vous pourrez trouver de l’artisanat du Pakistan, des foulards de Turquie ou encore des fruits secs d’Arabie Saoudite .  Grâce à son brassage des cultures, le marché de Kashgar est une expérience unique pleine de couleurs et de saveurs . »

carte Kashgar centre sunday Bazars

Kashgar tient son importance de sa position (à 1335 mètres d’altitude) au pied des montagnes du Pamir, elle contrôle l’accès des hauts cols et des grandes routes commerciales vers l’Asie centrale .  La ville s’anime le dimanche lorsque des milliers de paysans arrivent de la campagne pour le grand bazar .

Kashgar 05 au marché du dimanche de Kashgar Kashgar 06 au marché du dimanche de Kashgar

marché au animaux de Kashgar 05 marché au animaux de Kashgar 01

marché au animaux de Kashgar 02 bis un mouton vaut 2000 yans

2000 yuans le mouton ! …  Non, non, non, je ne baisserai pas mon prix !

Une très grande foire aux animaux, des acheteurs potentiels jaugent les moutons de Tartarie, dont l’arrière-train fournit plusieurs kilos de suif, des ânes, des chevaux, des brebis, des étals de viande, de fruits, de pains, etc… .

marché au animaux de Kashgar 04 marché au animaux de Kashgar 03

Kashgar 04 au marché du dimanche de Kashgar Kashgar 03 yak au marché de Kashgar

Cohabitation entre les yaks du Tian Shan et du Pamir et les chameaux de Bactriane du Taklamakan et du Karakul

marché au chameaux de Kashgar

marché aux animaux de Kashgar 12  du dimanche de Kashgar marché au chameaux de Kashgar 10 ou 20 000 yans selon la bête

Le marché au chameaux de Kashgar est encore existant aujourd’hui

10 000 à 20 000 yuans le chameaux, suivant la qualité de la bête

.

Ne croyez surtout pas que le sujet est épuisé … un chameau ça a la vie dure et c’est très résistant ; vous allez vous en apercevoir sur le « n°10 bis » .

Mais demain est un autre jour .

.

J.M. MARTIN pour Tricycles Rennais

.

.

.

P.S. : 

(*1)  Se gourer ou se gourrer ?  de l’arabe gurur (« tromperie ») qui est passé par l’espagnol engorrar « embarrasser, ennuyer » avant d’arriver en France vers le XVII ème siècle dans le sens de falsifier .  Voilà pourquoi on le trouve parfois sous la former argotique de « se gourrer » ; mais en 1949 sur un poème de Raymond QUENEAU, mis en musique par Joseph KOSMA  et interprété par Juliette GRECO, Raymond QUENEAU adopte déjà la forme « se gourer » avec un seul « r » dans « Si tu t’imagines » (http://musique.ados.fr/Juliette-Greco/Si-Tu-T-Imagines-t101671.html) .

Certaines images ou texte entre guillemets, proviennent de :

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

lasixfr |
synthroidfr |
ciprofr |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bâtir au Féminin fait son R...
| Les Sportifs-Chasseurs
| Statistiques baseball Ile d...